Entretien avec Julia Billet


Tous les entretiens
Aurore Marty, étudiante en Licence professionnelle « Métiers de l’édition », option bibliothèque, IUT Paris Descartes, promotion 2007-2008 a réalisé cet entretien avec l'auteur Julia Billet par e-mail.
Mis en ligne en novembre 2007
entretien réalisé par e-mail par Aurore MARTY
Licence professionnelle « Métiers de l’édition », option bibliothèque, IUT Paris Descartes, promotion 2007-2008


- Depuis combien de temps écrivez-vous ?

J'écris depuis l'enfance, l'écriture et la lecture ont été une sorte de refuge pour moi.


- Vous fixez-vous un temps d'écriture hebdomadaire/mensuel ?

Quand je suis sur un projet long, j'écris le plus régulièrement possible. Pas toujours tous les jours parce que je travaille par ailleurs à mi temps et que j'ai une vie familiale comme beaucoup. Dès que j'ai un moment de libre, j'écris, le matin (pas tôt) ou très tard le soir ou dans le creux de la journée quand je peux ou toute la journée quand j'en ai la possibilité. A ma gauche, ma théière que je remplis dés qu'elle est vide.


- Est-ce un choix délibéré d'écrire pour les enfants ?

J'écris pour les enfants, les ados, les adultes. Je choisis d'écrire et selon ce que j'écris, je m'adresse aux uns ou aux autres. C'est effectivement un choix. Celui d'écrire.


- Quels sont vos thèmes de prédilection ?

Ce qui me touche, ce qui me met en colère, ce qui m'émeut, ce que je vois du monde, ce qui m'habite sans que j'en aie toujours conscience. Je suis sensible au monde qui m'entoure. Mon inspiration vient du regard que je porte sur le monde dans lequel je vis.


- Avez-vous des sources d'inspiration parmi d'autres écrivains ?

J'aime lire, je lis beaucoup, depuis longtemps et sans doute, je suis influencée par des auteurs, des oeuvres. Quand on écrit, on n'est pas vierge de sa bibliothèque intérieure. Mais je ne m'inspire pas directement de l'un ou de l'autre. J'ai trop d'admiration pour des auteurs comme Duras, Dostoïevski, Cohen, Hauruki Murakami, Irving et mille autres encore, pour tenter de les égaler. Mais c'est sur, ils sont là, en moi et mon écriture fait son chemin entre leurs lignes.


- Pouvez-vous travailler en collaboration avec d'autres écrivains ?

J'aime l'idée d'écrire avec d'autres auteurs mais pour l'instant, je n'ai guère eu cette possibilité. J'écris parfois avec des amis, pour le plaisir d'être ensemble mais nous n'avons jamais été vers la publication. Ecrire avec d'autres, pour moi, c'est pouvoir trouver son espace, écrire "chacun son tour". L'écriture est un geste intime, je ne peux imaginer écrire à plusieurs mains un texte. Je peux par contre imaginer un texte dont la construction permette de se répondre d'une écriture à l'autre. Par exemple, écrire un chapitre chacun et avancer de cette façon dans un projet commun.
Voir aussi : La biographie de Julia Billet sur Ricochet
new