Entretien avec Franck Juery


Tous les entretiens
Ancien étudiant de Paris 8 au département Photographie et titulaire d’une maîtrise en sciences et techniques, Franck Juery est photographe indépendant et travaille principalement pour l’édition (littérature adulte et jeunesse), la communication d’entreprise mais aussi pour la presse. En 2006, il est finaliste de la bourse du talent 30 autour du thème « Paysage, Environnement, Architecture ». Dans la même année, il est mentionné au prix Kodak de la critique photographique 2006 pour la série « Erdeven ».
Mis en ligne en juillet 2010
Propos recueillis en décembre 2009 par Aurélia STEMMLER, licence professionnelle métiers de l’édition et du commerce du livre de l’IUT Paris Descartes.



- Votre expérience de la photographie et du graphisme vous a conduit à l’illustration d’ouvrages pour la jeunesse. Quels sont les avantages et/ou les contraintes de ce type de demande ?
Les avantages offerts par l’illustration d’ouvrages sont divers : en effet, je prête beaucoup d’intérêt pour des sujets variés, originaux et singuliers que je n’aurais pas forcément abordés dans d’autres contextes. L’originalité de certains sujets me contraint à des recherches précises et me pousse à me renouveler. J’éprouve beaucoup de plaisir à travailler en regard d’un texte et d’essayer de rester fidèle à l’auteur en y joignant une image.
Cependant, la liberté d’expression est parfois limitée en fonction des impératifs qui sont souvent d’ordre esthétique, ou bien marketing. L’inspiration peine parfois à venir !
Le format de la couverture restreint parfois le choix des possibles ; un sujet envisagé ne rend pas forcément son effet voulu en fonction du format imposé. Je rencontre également certaines contraintes dues aux retouches nécessaires avant la validation finale, qui ne correspondent pas forcément avec les choix esthétiques que j’aurais faits.



- Quelles sont vos références et/ou influences en matière de photographie et d’illustrations ?
Les références sont nombreuses et celles que je citerai sont restrictives : en illustration jeunesse, je porte un grand intérêt pour le travail de Tomi Ungerer et Kveta Pacovska ; en photographie, je reste très sensible à la photographie et l’esthétique japonaise dans son ensemble, comme celles de Masao Yamamoto et Rinko Kawauchi.

- Êtes-vous libre de choisir le thème de l’illustration ou vous demande-t-on un travail en particulier dès le départ ?
On me laisse en général carte blanche en ce qui concerne le thème de l’illustration.

- Comment se passe la collaboration avec l’auteur ? Une anecdote en particulier sur une rencontre ?
Je n’ai pas eu d’occasion particulière de rencontre avec des auteurs, même si cela a pu se faire à certaines occasions de manière très rapide. J’ai pu avoir par contre, des retours de certains d’entre eux, lorsque l’illustration répondait particulièrement à leurs attentes et qu’ils voulaient me manifester leur enthousiasme !



- Parlons un peu de vos techniques photographiques : quels appareils, logiciels et outils utilisez-vous ? En combien d’étapes procédez-vous ?
J’utilise essentiellement des appareils photos numériques et argentiques. Concernant les logiciels de retouche, je travaille beaucoup sur Photoshop. Des collages et du bricolage maison sont également nécessaires et la collecte d’objets originaux reste incontournable pour les mises en scène des prises de vues.

Les étapes du travail sont les suivantes : premièrement, je lis le manuscrit, deuxièmement, « On laisse mijoter! », troisièmement, je commence mes recherches d’objets ou sources d’inspiration en rapport avec le thème abordé. Ensuite, je procède au bricolage si nécessaire, j’effectue mes prises de vues, mes retouches ainsi que les essais de mise en page. Enfin, je présente mon travail au service artistique de la maison d’édition.



- En quoi vous sentez-vous appartenir au monde de l’enfance, ou du moins de l’adolescence pour la collection Médium ?
Le monde de l’enfance ne me semble pas étranger, car malgré mes 37 ans, je ne pense pas l’avoir quitté tout à fait encore !

- Vous travaillez sur des ouvrages ayant des thèmes tels que l’adolescence, la famille, l’amitié/l’amour, le deuil, l’identité et le temps qui passe… Est-ce pour vous une manière de faire passer des messages ?
Je ne pense pas faire passer de message particulier, par contre c’est l’occasion pour moi de tenter une mise en valeur de tous ces thèmes importants, communs à tous les romans de la collection Médium.

- Voici un commentaire d’un internaute concernant Mémoires d’une sale gosse, de Cédric Erard (Ecole des loisirs, collection Médium, octobre 2004) : « Je l’ai choisi pour sa couverture et pour son titre …». Qu’en pensez-vous ?
Je comprends tout à fait cette réaction puisque moi-même je peux avoir le même réflexe pour un livre ou un disque. Ce qu’évoque un titre ou une image influe forcément sur notre désir ou non de s’en saisir, de le choisir et de l’acheter. C’est parfois l’occasion de nouvelles découvertes inattendues.



- Sur quels types de projets travaillez-vous actuellement ?
Je poursuis toujours les séries en cours et m’intéresse en ce moment spécialement à des mises en scène avec personnages vivants et aux portraits.

- Existe-t-il une journée type de Franck Juery ?
Même si les journées sont toutes différentes, il existe quelques constantes et petits rituels :
la journée commence par la lecture de la presse en buvant un café dans le bistrot du coin. Ensuite en fonction des rendez-vous, soit la journée se déroule au bureau avec le travail de prises de vues en intérieur et de retouches, ou bien il s’agit de prises de vues en extérieur, rendez-vous de préparation ou finalisation de projet, ou production personnelle. Il faut également garder une petite place pour les contacts téléphoniques, la mise à jour du courrier électronique ainsi que les tâches administratives.



- Y a-t-il des auteurs avec qui vous souhaiteriez travailler à l’avenir ?
Je n’ai pas de désir particulier quant au choix d’un auteur.

- Si vous étiez un livre, vous seriez ? Un recueil d’haïkus.

- Un objet ? Une photo de famille trouvée aux puces.

- Une couleur ? Un bleu ciel.

- Un lieu ? L’île de Groix.


Bibliographie
ALMASSY Eva, Les cheveux de la poupée, L’école des loisirs, coll. Médium, sept. 2009
BIENNE Gisèle, La chasse à l’enfant, L’école des loisirs, coll. Médium, sept. 2009
PETIT Xavier-Laurent, L’attrape rêves, L’école des loisirs, coll. Médium, sept. 2009
JULLIARD Claire, Mes vacances sans Edgar, L’école des loisirs, coll. Médium, mars 2009
LONCKE Aurélien, Mon violon argenté, L’école des loisirs, coll. Médium, janv. 2009
DESBIOLLES Maryline, Aïzan, L’école des loisirs, coll. Médium, août 2006
REYSSET Karine, À peine un peu de bruit, L’école des loisirs, coll. Médium, avril 2006
FINE Anne, La tête à l’envers, L’école des loisirs, coll. Médium, janv. 2006
FERDJOUKH Malika, Boum, L’école des loisirs, coll. Médium, sept. 2005
BRISAC Geneviève, Angleterre, L’école des loisirs, coll. Médium, sept. 2005
DESARTHE Agnès, Je ne t’aime toujours pas Paulus, L’école des loisirs, coll. Médium, sept. 2005
ADAM Olivier, Comme les doigts de la main, L’école des loisirs, coll. Médium, mars 2005
REYSSET Karine, Je ne suis pas une fille facile, L’école des loisirs, coll. Médium, mars 2005
DAVRICHEWY Kéthévane, La lucarne, L’école des loisirs, coll. Médium, janv. 2005
PETIT Xavier-Laurent, Maestro, L’école des loisirs, coll. Médium, 2005
ERARD Cédric, Mémoires d’une sale gosse, L’école des loisirs, coll. Médium, oct. 2004
BIENNE Gisèle, Les champions, L’école des loisirs, coll. Médium, oct. 2004
ADAM Olivier, Sous la pluie, L’école des loisirs, coll. Médium, août 2004
CATHRINE Arnaud, Faits d’Hiver, L’école des loisirs, coll. Médium, mars 2004
POSLANIEC Christian, Mystérieux délits, L’école des loisirs, coll. Médium, nov. 2003
BILLET Julia, Salle des pas perdus, L’école des loisirs, coll. Médium, mai 2003
ADAM Olivier, On ira voir la mer, L’école des loisirs, coll. Médium, mars 2002
FINE Anne, La guerre sous mon toit, L’école des loisirs, coll. Médium, janv. 2002

Franck Juery sur le Web :

- Site professionnel :
http://www.franckjuery.com

- Blog du photographe :
http://www.yourshot.eu/franckjuery

Voir aussi la page de Franck Juery sur Ricochet
http://www.ricochet-jeunes.org/illustrateurs/recherche/8267-franck-juery
Voir aussi : La biographie de Franck Juery sur Ricochet
new