Entretien avec Dorothée Piatek


Tous les entretiens
Mis en ligne en juin 2003

Entretien avec Dorothée Piatek




Dorothée Piatek, auteur de L'Horizon bleu, un album remarqué sur la Première Guerre Mondiale, nous revient avec le premier volume d'une trilogie médiévale, Le Cercle d'Or, toujours aux éditions Petit à petit, et toujours en collaboration avec l'illustrateur Yann Hamonic.



Ricochet - Vous publiez votre deuxième ouvrage aux éditions Petit à Petit. L'Horizon bleu était un album ayant pour cadre la Première Guerre Mondiale, Le Cercle d'Or est un roman médiéval, êtes-vous une passionnée d'histoire ?
Dorothée Piatek - J'aime découvrir et partager des périodes de l'histoire qui m'ont touchée. J'ai choisi d'écrire des romans à tendance historique parce que j'avais envie de donner aux lecteurs la possibilité d'apprendre d'une manière ludique. Entrer dans un roman, y trouver une histoire prenante et le terminer avec l'agréable sentiment d'avoir appris quelque chose, je trouve cela fantastique. La guerre de 1914 ou le Moyen Age sont des sujets qui sont nés à la suite de rencontres et des coups de cœur. Si demain, un fait actuel me touchait particulièrement, peut-être aurais-je envie de le développer dans un roman afin de le partager avec le plus grand nombre, qui sait ?

Ricochet - Vous vivez à Rouen, une ville qui a un passé médiéval riche. Y a-t-il un lien de cause à effet avec le sujet de votre roman ?
Dorothée Piatek - Sûrement. Les rues de cette ville vous rappellent sans cesse leur passé moyenâgeux. Les maisons en encorbellement, les colombages, les ruelles étroites et pavées sont autant de choses qui permettent à l'imagination de vagabonder. En me promenant, j'y "vois" la vie de l'époque, les voyageurs, les mendiants, les chiens errants, les colporteurs. J'imagine les bourgeois dans leurs superbes demeures en colombages, les chevaliers sur leurs destriers, les filous aux coins des ruelles, les processions dans la cathédrale. Mon esprit s'est très certainement imprégné de toutes ces images.

Ricochet - Il existe de nombreux romans ayant pour cadre le Moyen Age, d'après vous, qu'est-ce qui fait l'originalité du vôtre ?
Dorothée Piatek - Avec Le Cercle d'Or, j'ai retracé non pas une tranche de vie, ou une brève aventure, mais une vie entière qui s'étend de 1411 à 1465. (Il est rare de trouver un livre qui suive des personnages quasiment d'un bout à l'autre de leur vie). On y découvre le parcours de plusieurs personnages qui se croisent et dont les vies, qui semblent parfois toutes tracées, s'avèrent être tumultueuses. Je voulais y faire jaillir un réalisme à l'image de l'époque médiévale. Les illustrations et lettrines qui l'ornent sont également peu communes, on peut y voyager et découvrir des scènes qui s'enchevêtrent, se mélangent. Son papier, ses couleurs, son format: tout le différencie, c'est un superbe écrin, un merveilleux cadeau de mon éditeur, je l'en remercie.

Ricochet - Comment définiriez-vous la personnalité de l'héroïne, Ameline ?
Dorothée Piatek - Dans le tome I, L'Empreinte de la mandragore, Ameline est une jeune orpheline courageuse, qui s'adapte avec docilité à la nouvelle existence que lui offre l'abbé Florant Le Bon. Curieuse, indépendante et dévouée, elle va découvrir la vie au travers des livres et des témoignages que lui apporteront les voyageurs de passage. Bien malgré elle, Ameline sera confrontée à de terribles injustices qui ne feront qu'affirmer sa volonté de vivre et sa force de caractère.

Ricochet - La violence et la barbarie sont présentes en toile de fond dans ce roman, jusqu'à la scène finale, très forte, du viol d'Ameline, était-ce une volonté délibérée de votre part ?
Dorothée Piatek - Oui. Le Moyen Age fut une période barbare et cruelle. Les guerres, l'oppression des peuples, mais aussi les inventions marquèrent cette période. Cette violence est toujours d'actualité, la télévision, la radio et les journaux nous rappellent chaque jour les atrocités qui gangrènent le monde. Mais au-delà de ces tourments, des personnes humaines et sensibles font entendre leurs voix et nous rappellent que tout n'est pas mauvais. C'est le message que j'ai voulu faire passer dans Le Cercle d'Or. Ameline est aimée, entourée, protégée de la barbarie qui sévit au-delà des murailles du château et puis un jour, c'est le drame. Toute sa vie se trouve bouleversée. Mais c'est une battante et une téméraire qui ne se laissera pas abattre. C'est une femme courageuse, à l'image de beaucoup de femmes d'aujourd'hui.

Ricochet - Le roman est remarquablement illustré par Yann Hamonic qui revisite la tradition de l'enluminure, vous êtes vous-même graphiste, n'avez-vous pas envie d'illustrer vos propres textes, ou ceux des autres ?
Dorothée Piatek - Je n'ai malheureusement pas assez de talent pour réaliser des illustrations dignes de ce nom ! Je trouve mon plaisir dans l'écriture et j'aime partager avec un tiers la création d'un livre. Yann Hamonic a merveilleusement réinterprété les lettrines et illustrations dans un style médiéval. Je suis très fier d'avoir pu retravailler avec lui.

Ricochet - Quand paraîtront les prochains tomes du Cercle d'Or ?
Dorothée Piatek - Le Cercle d'Or - tome II ­ L'arcane des Justes sortira le 26 septembre 2003.
Le Cercle d'Or - tome III - Le baiser de paix sortira en février 2004.

Ricochet - Et ensuite, quels sont les thèmes que vous aimeriez traiter ?
Dorothée Piatek - Je traiterai des sujets au fil de mes envies, de mes rencontres. J'aime voyager et laisser mon esprit absorber tout ce qui m'entoure.

Voir aussi : La biographie de Dorothée Piatek sur Ricochet
new