Entretien avec Christophe Boncens


Tous les entretiens
Mis en ligne en septembre 2004
Christophe Boncens, jeune illustrateur, avait fait paraître l'année dernière un album intitulé Zozoto le terrible zorzier ! aux éditions Pêcheur de Lune. En cette rentrée, il nous revient avec la parution aux éditions Tamino des Comptines de A à Z sur des textes de Calouan (pseudonyme de Corinne Lesimple). Voici en rime et en rythme, un petit abécédaire plein d'humour pour s'éveiller à la lecture. L'occasion de poser quelques questions à Christophe Boncens...





Ricochet - Christophe Boncens, pouvez-vous vous présenter ?
Christophe Boncens - Je suis illustrateur graphiste indépendant. J¹ai travaillé durant dix ans dans différentes agences de publicité parisiennes.
Aujourd¹hui, je vis en Bretagne, à Pont Aven.
Je suis illustrateur essentiellement pour l¹illustration jeunesse, mais aussi graphiste , collaborant avec quelques agences de publicité.

Ricochet - Vous avez longtemps travaillé en agences de publicité. Pourquoi avoir choisi l'illustration pour la jeunesse ?
Christophe Boncens - J'ai beaucoup appris en travaillant dans la publicité; Cependant, dans ce contexte, la création doit être au service d¹un produit..On doit s¹adapter à des paramètres bien définis et aux exigences des clients.
J'ai toujours eu le désir d¹accéder à une plus grande liberté, et l¹illustration jeunesse s¹est imposée à moi.
Je suis passionné par le monde de l¹enfance.Entrer dans un monde de personnages et couleurs irréelles me fait toujours autant rêver.
Je pense peut-être aussi appartenir à une génération qui n¹est jamais sortie tout-à-fait du monde de l¹enfance....et puis, je suis père d'un Arthur , ce qui me conforte dans mon choix d¹être illustrateur jeunesse.

Ricochet - Depuis quand avez-vous choisi de devenir illustrateur de livres pour enfants ? Est-ce selon vous un métier difficile ?
Christophe Boncens - Je dessine depuis toujours, devenir illustrateur jeunesse a toujours été mon rêve.Cela fait aujourd¹hui quatre ans que ce rêve s¹est réalisé.
C¹est un métier où rien n¹est jamais acquis, la remise en question est constante.
Je suis passionné par ce que je fais, créer sans cesse de nouveaux projets à présenter aux éditeurs est très excitant.
Je réalise avoir beaucoup de chance, car désormais, mon travail est aussi ma passion.

Ricochet - Y-a-t-il des albums ou des auteurs qui vous ont marqué durant votre enfance ?
Christophe Boncens - Je lisais surtout les contes classiques, avec une attirance particulière pour les histoires fantastiques ou mystérieuses.

Ricochet - Quelles sont les techniques graphiques que vous privilégiez ?
Christophe Boncens - J'utilise essentiellement la peinture acrylique, permettant d¹obtenir des couleurs très lumineuses; J¹utilise aussi les collages de différentes matières .

Ricochet - Vous avez illustré pour la presse jeunesse. Quelle est selon vous la différence avec l'illustration d'un album ?
Christophe Boncens - En presse jeunesse, la création est un peu moins libre que dans un album, car elle doit le plus souvent s¹insérer dans une rubrique, avec un texte très précis. C¹est un exercice différent, mais tout aussi intéressant. Je travaille alors en lien avec un directeur artistique.


Ricochet - Vous avez publié un premier album "Zozoto le terrible zorzier !" aux éditions Pêcheur de lune. Comment ce projet a été réalisé ?
Christophe Boncens - C'est mon premier projet, écrit et illustré. J¹étais alors prêt à montrer mon travail, et j¹y croyais vraiment. Pêcheur de Lune a "craqué dessus", acceptant toutes mes suggestions pour la réalisation de l¹album.

Ricochet - Vous sortez aujourd'hui Les comptines de A à Z aux éditions Tamino avec Calouan. Pourriez-vous nous en dire plus sur cet album ?
Christophe Boncens - Je suis très fier de cet album. Calouan l'a écrit tout en rimes. Chaque comptine est illustrée avec un personnage différent; chacun a un prénom auquel chaque enfant peut s¹identifier ou reconnaître un camarade. Cela incite l¹enfant à jouer, dessiner,créer lui- même des rimes avec son prénom et celui de ses copains.
C'est un album ludique, avec des situations drôles et cocasses, correspondant au quotidien des enfants; Ce quotidien que Calouan sait si bien décrire!.

Ricochet - Vous avez travaillé avec Calouan, comment s'est déroulée cette rencontre ?
Christophe Boncens - Il y a trois ans, j¹avais fait passer une annonce sur le net, recherchant des auteurs. Beaucoup m¹ont répondu, comme ce fut le cas de Calouan. Le contact avec cette dernière a tout de suite été simple, facile, et chaleureux.
C'est un auteur passionné qui fourmille d¹idées. Nos travaux se complètent à merveille; Ses histoires m¹évoquent toujours des images, des couleurs, des atmosphères. Nous avons encore beaucoup de projets ensemble.

Ricochet - Aux éditions Tamino, vous sortez également une série de Petites comptines toujours avec Calouan. Comment avez-vous travailler pour cette collection ?
Christophe Boncens - Calouan a eu le premier contact avec Tamino. Irena Aubert a été séduite par notre travail.
Tous les projets se sont ensuite réalisés très vite. Ce fut un réel plaisir de collaborer avec Irena Aubert. En effet, cette dernière est dynamique, motivée, passionnée et très respectueuse de notre travail.

Ricochet - Avez-vous d'autres publications en perspective ?
Christophe Boncens - J'illustre en ce moment un abécédaire avec un nouveau concept, sur des textes de Calouan. Il sortira en 2005 aux éditions Hemma.
- En novembre 2004, paraitra aux éditions Fleurus, une histoire que j¹ai illustrée.
- Je travaille régulièrement pour des publications de la presse. jeunesse.
- Mon second album écrit et réalisé : (Madame Zita a perdu la boule) va bientôt être présenté à des éditeurs.
- Calouan et moi-même avons également d¹autres projets terminés à présenter .

Ricochet - Votre opinion sur la littérature de jeunesse d'aujourd'hui...
Christophe Boncens - Elle m¹apparait en plein essor. Ce n¹est certainement pas facile pour beaucoup de petites maisons d¹édition car la concurrence est très importante. Cependant, j¹espère que le fait de proposer aux enfants une grande diversité d¹albums les incitera à aimer les livres, les histoires, et à apprécier des styles différents.


Comptines de A à Z, par Calouan et Christophe Boncens, Tamino, 2004, 8,90 euros.

Le site de Christophe Boncens
Le site de Calouan

Voir aussi : La biographie de Christophe Boncens sur Ricochet
new