Aller au contenu principal

Elisabeth Ivanovsky : sur la page blanche, tout est possible

book image
Georges Meurant
MeMo
2017

Résumé

Sur la page blanche, tout est possible rassemble les plus beaux exemples des illustrations d'Elisabeth Ivanovsky pour des livres pour enfants et pour adultes, mais aussi des études de nature et des travaux réalisés à la Cambre, pour la plupart inédits. Après les rééditions aux éditions MeMo des Très Petits en 2007, de ClRKUS en 2010, et de la collection « Sans Souci» en 2016, cette monographie présente l'œuvre, dans son étonnante diversité.

Elisabeth Ivanovsky (1910-2006) est née à Kichineff, dans l'actuelle Moldavie. Dès l'enfance, elle illustre de petits contes qu'elle relie. Elle intègre l'École des Arts de Kichineff, dont l'enseignement est basé sur les théories du structuralisme. Elle adhère complètement à ces idées en rupture avec tout ce que fut l'art avant la révolution et s'applique à les suivre. Préférant Bruxelles à Paris, elle poursuit ses études à La Cambre à partir de 1932, école fonctionnant sur le modèle du Bauhaus. Lors de son examen de fin d'études, l'écrivain Franz Hellens lui propose d'illustrer un texte pour enfants, Bass­Bassina-Boulou, l'histoire d'un fétiche africain. Initialement contraint par des impératifs d'impression, son style – épure et aplats de couleurs – a aussi été déterminé par l'air de la Révolution. Elisabeth Ivanovsky contribuera au développement du livre jeunesse en Belgique, où il faut attendre les années 30 pour voir émerger une véritable production.

En 1937, Elisabeth Ivanovsky rencontre le poète René Meurant. Ils publieront ensemble la collection Pomme d'Api aux Éditions des Artistes, énorme succès commercial. Elle illustrera plus de 300 livres pour enfants tout en poursuivant ses expérimentations artistiques. Les héritiers d'Elisabeth Ivanovsky sont aujourd'hui nombreux (Delphine Chedru, Blexbolex, Gwenola Carrère ou encore Anne Crausaz). En même temps qu'un retour à des méthodes d'éducation faisant place à plus de pratique, une nouvelle esthétique de l'enfance, plus épurée, revient dans l'air du temps. Les illustrations faites d'aplats imprimés en couleurs directes accompagnent cette tendance.

MEURANT, Georges. Elisabeth Ivanovsky : sur la page blanche, tout est possible. Nantes : MeMo, 2017. 207 p.
ISBN 9782352893189