Les héros > Alice


Alice

Première édition : 1865Par Lewis Carroll

Pays :
Grande-Bretagne

Description :
Alice est inspirée d'un personnage réel, Alice Lindell, l'héroïne-enfant de Lewis Carroll, rêveuse, imaginative et sensible.

Alice Pleasance Liddell est née à Westminster le 4 mai 1852. Son père, le révérend Henri George Liddell fut nommé, en 1854, doyen de Christ Church College où Charles Dodgson (alias Lewis Carroll) enseignait les mathématiques. Il jouissait d'une réputation d'éminent lexicographe pour avoir publié un dictionnaire, le Greek Lexicon.
Alice était la quatrième de dix enfants. Elle n'avait que deux ans, lorsque la famille Liddell arriva à Christ Church.

Lewis Carroll s'attacha tout d'abord à Harry, l'aîné, auquel il donna des leçons de mathématiques. Il n'eut probablement la révélation d'Alice qu'en avril 1856 alors qu'il aidait son ami Reginald Southey a prendre des photographies de la cathédrale. Les enfants Liddell qui jouaient dans le jardin furent invités à poser en premier plan, sans grand succès d'ailleurs. Pourtant, pour Lewis Carrol ce fut une fascination.
Cette date marque le début d'une grande amitié, très discrète cependant.
Ce n'est que quelques années plus tard, qu'Alice allait devenir un personnage de fiction. Le 30 juin 1863, la famille Liddell partit à Llandudno et ainsi furent rompues les relations entre Carroll et Alice, dont aucune lettre ne portera le témoignage puisqu'elles furent détruites à l'instigation de Mme Liddell.

En lisant Alice, les enfants victoriens apprécièrent immédiatement la parodie des chansons à la mode à l'époque et les personnages des cèlèbres Nursery Rhymes.
Alice est une petit fille sérieuse qui un jour, en se promenant dans un jardin, suit un petit lapin dans son terrier et bascule soudain dans un univers étrange : le pays des merveilles.

Loin de Lewis Carroll, Alice allait perfectionner ses talents et devint, avec l'aide de John Ruskin, une authentique artiste. Ses aquerelles et ses croquis, réalisés lors de voyage en France et en Italie entre 1872 et 1877, témoignent d'une grande sensibilité. En septembre 1880, elle allait épouser Reginald Hargreaves sans que, pour autant, Lewis Carroll ne mentionne cet évènement dans son journal. Mais il lui écrira en 1885 pour lui demander l'autorisation de publier le manuscrit de la première version d'Alice chez Macmillan.
Le 1er novembre 1888, Lewis Carroll fit la connaissance de son mari et ne put s'empêcher d'écrire : "Il n'est pas facile de relier ce nouveau visage avec l'ancien souvenir, cet étranger avec l'"Alice" connue si intimement et tant aimée et dont je me souviendrai toujours mieux comme d'un petite fille de sept ans absolument fascinante". Ce fut la dernière rencontre entre Lewis Carroll et Alice.


Lorsque Carroll mourut le 14 janvier 1898, Alice n'assista pas à ses funérailles, trop époruvée sans doute par cette disparition.
Le décès de son père survint quatre jours plus tard. Dès lors, sa vie ne fut qu'une suite de deuils, celui de sa mère en 1910, de deux de ses fils Alan et Rex durant le guerre de 1914 et celui de son mari. Son affection se reporta sur son plus jeune fils Caryl et les retombées du succès littéraires lui permirent de poursuivre sa vie dans son manoir à Cuffnells.

En 1928, des difficultés financières l'obligèrent à vendre le manuscrit des Aventures Souterraines. En 1932, pour le centenaire de la naissance de Carrol, elle fut accueillie triomphalement aux Etats-Unis, où elle reçut le diplôme honorifique de docteur ès-lettres à l'université de Colombia. En décembre 1933, elle assista à la projection d'Alice réalisée par Paramount. Elle s'éteignit le 3 novembre 1934.



Bibliographie :
  • Sur Lewis Carroll :

    Etudes critiques :

    Henri Parisot, Lewis Carroll, Poètes d'aujourd'hui, Seghers, 1952.
    Derek Hudson, L. C., Macmillan, New York, 1954
    Phyllis Greenacre, Swift and Carroll, International University Press, New York, 1955
    Ernest Coumet, "Lewis Carroll logicien", dans Lewis Carroll, Logique sans peine, 1966. Gilles Deleuze, "Le Schizophrène et le mot ", dans Critique, 255-256, 1969
    Heimut Gernsheim, Lewis Carroll Photographer, Dover, New York, 1969 Jean Gaatégno, Lewis Carroll, José Corti, 1970
    Cahiers de L'Herne : Lewis Carroll, Paris, 1971
    Jean Gattégno, Lewis Carroll Une vie, Le Seuil, 1974
    Lélène Cixous, Lewis Carroll (De l'autre côté du Miroir, La Chasse au Snark), Collection bilingue Aubier-Flammarion, 1976
    Jean-Jacques Mayous, Lewis Carroll (Lettres à ses arnies-enfants, Fantasmagorie et autres poèmes), Collection bilingue Aubier-Flammarion, 1977
    N. Morton Cohen, Lewis Carroll photographer of Nude children, Rosenbach Fondation, Philadelphia, 1978 Patrick Roegiers, Le Visage regardé ou Lewis Carrol, dessinateur et photographe, Créatis, 1982.
    Rachel Fordyce, Lewis Carroll, a reference guide, G.K. Hall, Boston, 1988.
    Jean Gattégno, Album Lewis Carroll, Gallimard, La Pleiade, 1990.
    Donald Thomas, Lewis Carroll, a portrait with background, J. Murray, Londres, 1996.
    Stephanie Lovett Stoffel, Lewis Carroll au pays des merveilles, Gallimard, 1997.
    Morton Norton Cohen, Lewis Carroll, une vie, une légende, Autrement, 1998

  • Biographie d'Alice Lidell :
    Mavis Batey, Alice's Adventures in Oxford, Pitkin Pictorials, Londres, 1980.
    Colin Gordon, Beyong the Looking-Glass, Hodder, Londres, 1982.

  • Les illustrateurs d'Alice :
    Visages d'Alice, textes de Lawis Carroll, Christiane Clerc, Jeanine Despinette, Jean Gattégno, Selwyn H. Goodacre, José Pierre, Pierre Pitrou, Patrick Roegiers, Marc Soriano, Gallimard, 1983.
    la genèse de l'oeuvre et sur Lewis Carroll, homme d'image : "Alice In Wonderland. Un personnage mythique et ses illustrateurs" (J. Despinette, France)
    P. Roegiers, Le Visage regardé ou Lewis Carroll dessinateur et photographe

  • Sur Alice :
    Graham Owenden, Illustrators of "Alice", Academy Edition, Londres, 1971.

    Les illustrations :












    Les adaptations :

    Alice in Wonderland Long-métrage américain de Tim Burton Avec Johnny Depp, Mia Wasikowska , Michael Sheen, mars 2010

    Alice au pays des merveilles, film de J. Faust, 1915.

    Alice au pays des merveilles, film de Z. Norman, 1933.

    Alice au pays des merveilles, film franco-britannique de Marc Maurette, dallas Bower et Louis Bunin, 1948.

    Alice au pays des merveilles, le dessin animé de Walt Disney, 1951.

    Alice au pays des merveilles, film britannique de William Sterling, 1972.

    Alice au pays des merveilles, téléfim américain de Harry Harris, 1985.

    Alice, film de Jan Svankmajer, 1988.

    Alice, à travers le miroir, téléfim britannique de Jonh Henderson, 1999.

    Alice au pays des merveilles, téléfilm américain de Nick Willing, 1999.


    Sur Internet :
    Article sur Carroll photographe (en français - visite en mars 2000) : http://www.ping.be/gravitation/photod5.html

    Lewis Carroll Home Page (tout sur Alice et Lewis Carroll, en anglais - Visite en avril 2000) : http://www.lewiscarroll.org/carroll.html

    Alice chez Disney (en anglais - visite en avril 2000) : http://disney.go.com/DisneyVideos/masterpiece/shelves/aliceinwonderland/
  • new