Aller au contenu principal

On ira voir la mer

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 6 ans
: 9782358781640
15.00
euros

L'avis de Ricochet

« J’habite derrière un mur en béton où ne passe pas la lumière ». Ainsi s’exprime en voix off le héros narrateur de cette histoire alors qu’on voit des oiseaux survoler un mur gris.

Entre On ira voir la mer, titre guilleret de chanson, et ce début intriguant, s’opère un questionnement pour le lecteur : « Où habite donc ce jeune garçon ? » Le récit développe la réponse. Avec son copain Walid, avec son grand-père bien-aimé, on comprend qu’il habite en Palestine. Dès lors se développe des éléments de la vie palestinienne entre enfermement et conflit. Guerre des pierres, soldats qui peuplent les rêves, barbelés sur un mur : l’illustration d’Evelyne Mary donne forme au récit. Le grand-père du narrateur, Walid, Neta l’Israëlienne, tous aux grands yeux sombres et cernés, donnent chair aux personnages. Leur désir bien concret de voir la mer exprime le poids de la violence de cette histoire sur les jeunes épaules et pose implicitement cette question : « Comment grandir dans un pays en guerre ? »

Le narrateur ira voir la mer, pas Walid « puni » parce que son frère est en prison. Le récit n’élude pas des réalités qui dérangent, pratiques de rétorsion ou volonté belliqueuse d’enfants qui prennent fait et cause pour leur camp contre Israël. L’utilisation de la couleur et des motifs de tissu apportent habilement une note de légèreté dans un univers bien sombre.

Une page documentaire orientée complète et éclaire la fiction d’une mise en perspective historique, lien entre l’anecdote « aller à la mer » et le vœu exprimé par les enfants « construire la paix ? »

Un livre sensible et juste, à hauteur d’enfant. Il prend parti ouvertement en donnant la parole finale à la présidente de la plateforme des ONG françaises pour la Palestine. Mais l’histoire, très simple, exemplifie le conflit et peut ouvrir à la compréhension d’une question tellement grave dans la société actuelle. Elle parcourt le passé jusqu’aux tensions contemporaines, qu’il reviendra aux enfants d’aujourd’hui de résoudre. Une page d’Histoire et une belle histoire, à partager.

Présentation par l'éditeur


« J’habite derrière un mur de béton où ne passe pas la lumière. Derrière il y a l’horizon, l’horizon et puis la mer… »


Un enfant palestinien et son ami rêvent de la mer si proche et pourtant inaccessible. On découvre son quotidien : le mur, l’occupation israélienne, les contrôles…