Aller au contenu principal

La mort du temps

Roman
à partir de 13 ans
: 9782367405001
16.90
euros

L'avis de Ricochet

A la mort de ses parents, Callista regarde avec effroi le monde qu'elle connaît disparaître sous ses yeux. L'adolescente se retrouve en effet seule dans un univers bouleversé par une faille temporelle sans précédent. Les différentes époques se télescopent, faisant réapparaître gueux, tortues géantes et chevaliers. Les survivants ne sont pas nombreux et tentent par tous les moyens d'échapper au flash, une boule de feu qui avance sans arrêt et ravage tout sur son passage. Callista fait équipe avec Roland, un chevalier devenu Centaure et donc la créature parfaite pour jouer les gardes du corps. La jeune fille s'accroche au souvenir d'Emma, son amoureuse qui a perdu l'usage de ses jambes dans un terrible accident de la route. Parviendront-elles à se retrouver ?

Entre deux scènes gore, Aurélie Wellenstein joue la carte de l'humour : « Elle ôta ses bottines pour considérer l'état de ses pieds. Sitôt fait, elle regretta cette audace : la vue des betteraves qui lui tenaient lieu d'orteils l'impressionna douloureusement. Quelle nouille avec ses cheveux décolorés et ses petites chaussures de ville. Elle n'était pas taillée pour la survie ».

Ce mélange de personnages et d'époques donne du relief à l'écriture (Callista est une jeune Parisienne plutôt geek et fashion victim et Roland un mercenaire s'exprimant en vieux français, qui doit s'habituer à sa nouvelle apparence). Survivre dans ce monde apocalyptique n'est pas chose aisée. Entre bons et méchants, il ne s'agit pas de se tromper. Un roman fantastique à la trame passionnante pour les amateurs de sensations fortes et d'hémoglobine.

Présentation par l'éditeur


Un éclair aveuglant, suivi d'une terrible onde de choc... En l'espace de quelques minutes, un séisme temporel ravage la Terre, et la vie de Callista bascule. Le monde qu'elle connaissait n'est plus. Les différentes époques se sont mélangées, les corps des survivants ont fusionné les uns avec les autres ou avec leur environnement. Indemne, Callista avance au hasard, à la recherche d'un refuge dans