Aller au contenu principal

Le bonheur est un déchet toxique

Roman
à partir de 15 ans
: 9791035200152
14.50
euros

L'avis de Ricochet

Nathanaël, dit Nathan, vient de perdre son père après l'avoir longuement accompagné dans la maladie. Il pense rejoindre à Lyon sa tante et ses deux cousins, Mona et Mathis. Mais sa mère, qu'il croyait décédée, réapparaît et réclame sa garde. L'adolescent citadin débarque dans un petit village tout bio, tout beau. D'abord hostile et muet, Nathan apprend à apprécier d'une part Stiliane, cette mère adepte du véganisme, et d'autre part un monde rural en lutte contre un projet de décharge. Et puis, il y a la jolie Zoé…

Le roman est très riche de par ses thèmes. Il s'agit d'un deuil douloureux, et d'ailleurs Nathan continue à dialoguer dans sa tête avec son père tout le long du livre. Il s'agit aussi de l'apprivoisement réciproque d'une mère et de son fils qu'elle a abandonné bébé. On trouve encore une chronique d'un monde rural qui se cherche, entre injonctions de rentabilité et développement d'une agriculture biologique. Avec une mère jusqu’au-boutiste et des cochons qui s'appellent Bob ou Janis, c'est souvent savoureux. Mais l'humour flottant constamment sur le récit de Nathan n'enlève rien de la rudesse des choses, et le drame de la dernière partie est malheureusement trop commun.

En fait, nous assistons à l'éclosion d'une personnalité, nous suivons un adolescent qui nous raconte sa mue, responsabilisé par sa mère sans qu'il s'en rende compte, quittant progressivement les tics de ses cousins connectés pour comprendre la valeur de la terre. J'ai parfois été un peu agacée par des effets de style et d'écriture, comme les titres de chapitres qui se veulent amusants (« la célèbre ruse du kebab mayonnaise »…). Il y a cependant une vraie profondeur dans ce livre dont l'inspiration remonte aux manifestations contre le barrage de Sivens en 2014.

« Bravo, Ducon. Regarde tes rêves romantiques s'écraser comme un avion dans un vieux film de guerre. Mieux que ça, tomber en piqué sur une centrale atomique. Exploser. Tout dévaster. Boum, quand votre cœur fait boum. » (p. 195)

Présentation par l'éditeur


Nathanaël a toujours vécu seul avec son père, croyant sa mère morte. Il a accompagné son père durant sa longue maladie, tissant des liens indéfectibles. Mais au décès de celui-ci, il apprend que non seulement sa mère n’est pas morte mais qu’elle réclame sa garde. Au lieu de vivre avec sa tante et ses cousins à Lyon, le voici propulsé à la campagne avec une mère vegan et ardente militante