Recherche avancée dans les livres
L'enfant chasseur
La chambre du lion
Crottes de libellule
Acheter ce livre sur:

Place des Libraires
(France)
Les Libraires
(Québec)
e-readers.ch
(Suisse)
Le ruban

Le ruban

Auteur : Adrien Parlange
Illustrateur : Adrien Parlange
Editeur : Albin Michel Jeunesse
Octobre 2016 - 13.50 Euros
Album à partir de 3 ans
ISBN : 9782226329271
Thème : Imagier

L'avis de Ricochet

Dans cet album en forme d’imagier où une figure centrale occupe chaque double page, il faut un moment pour saisir d’où vient le ruban qui donne son titre au livre.

Un ballon, un funambule, une boisson, un repas, un appât, une évasion, une étoile filante : les images s’enchaînent, nettes, dans un jeu de positif/négatif, découpées alternativement sur un fond bleu nuit, sombre ou jaune vif lumineux. Ces objets du décor entretiennent parfois des relations significatives : sémantiques (boisson/repas) ; phonétiques (boisson/poisson) ou, plus subtilement encore, une page présente deux choses à lacets. L’un des deux lacets de chaussures est dénoué. « Un risque » annonce sobrement le texte. Page suivante, une chute ! Est-ce lié ? Peut-être, pas sûr les chaussures sont différentes... Parfois les liens semblent distendus : « une araignée » succède à « la chute » et précède « une victoire ». Quel est donc le lien ?

A la pliure de la page, en guise de prolongement, courant d’une page à l’autre, discret mais présent, le ruban ! Le fil qui noue le ballon, le fil du funambule, la ligne de l’appât ou celle de la victoire, tout tient à un fil, celui où s’équilibrent les forces, où se rompent les liens.

Après une première lecture, interloqués, nous pouvons recommencer et apprécier le jeu subtil des formes et du sens, remarquer le ruban jaune qui circule de l’un à l’autre.

Beaucoup de raffinement dans cet album pour plaire aux lecteurs d’images plutôt experts et titiller notre plaisir et notre réflexion.

Danielle Bertrand
Voir la chronique de Danielle Bertrand

Brève présentation par l'éditeur

À première vue, Adrien Parlange compose un imagier « subjectif », aux illustrations vives et élégantes, dont on pourrait se contenter de tourner les pages avec plaisir et curiosité. Mais il ne s’arrête pas là. Un ruban unique que le lecteur manipule spontanément pour lui donner la forme attendue, est pris dans la reliure tel un signet, et vient compléter chaque image hors de la page. En jouant avec les cadrages de l’image, l’auteur prête au ruban un rôle différent à chaque page : la langue d’un gros serpent, le corps d’un petit, le filet de thé sortant de la théière, le lacet défait, l’éclair de l’orage, etc.

L'éditeur : Albin Michel Jeunesse

Les livres jeunesse ont eu leur place au catalogue dès la création d’Albin Michel en 1900. Mais, avec la pénurie de papier de l’après-guerre, les publications jeunesse s’arrêtent. Ce n’est qu’au début des années 1980 que Francis Esménard,...
new