Entretiens graphiques

Joanna Concejo
Martin Jarrie
Patrick Couratin
Lisbeth Zwerger
Gérard Dubois
Yan Nascimbene
Thierry Dedieu
Henri Galeron
Claude Lapointe
Voir la liste complète

Vidéos

Les gravures aussi légères que des plumes de May Angeli
Lorenzo Mattotti : On n'est pas obligé de toujours raconter avec des mots
Joëlle Jolivet, aller à l'essentiel du trait
Etienne Delessert au Centre de l’Illustration de Moulins (03)
La rue & le Machino
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.

Les invités

Laurent Gapaillard
Bertrand Santini
Valéria Vanguelov
Dominique Falda
Germano Zullo
Monique Félix
Rachel Hausfater
Jacques Cassabois
Voir la liste complète

Les entretiens

Arnaud Tiercelin
Christophe Loupy
Etienne Delessert
Rébecca Dautremer
Louis Joos (2)
Louis Joos
Stasys Eidrigevičius
Gilles Bachelet
Emma Kennedy
Jean-Luc Marcastel
Voir la liste complète

Libres propos

Julia Billet : du bonheur de voir naître des textes
Un échange franco-allemand de colis et d'auteurs jeunesse
Roland Godel : la place du coeur !
Storie di Bambini - Une exposition italienne exceptionnelle
Francine Bouchet : « Chaque fois qu'un livre arrive, c'est une joie de le découvrir ».
« J'ai encore la certitude qu'en m'entraînant longuement, je finirai par savoir voler. »
« L'important, c'est de bien marquer les plis »
Car Boy ou comment trouver sa voie dans une carrosserie
Clémentine Beauvais : « C'est sans doute la chose la plus enivrante et la plus belle du métier... »
Strada Zambila ou la Roumanie au coeur
Voir la liste complète

A voir aussi :

Hervé Tullet : le livre, objet idéal
L'identité féminine et littérature en couleur
Bologna Fiera 2009
Entretien avec Sophie Giraud - Hélium éditions
Instantané d'Amérique
Entretien avec Camille Baladi
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.
Copains
Les albums d'activités et les albums à colorier
Souvenirs de guerre
Jurg Schubiger
Prix Hans Christian Andersen 2008
Influence et interaction dans l'illustration européenne
Les Pieds Nickelés ont 100 ans
Entretien avec Natali Fortier
En avant la musique !
Les deux petits princes
La collection l’Abécédaire aux éditions de L’Edune
De la jeunesse chez Gallimard
Titeuf à Genève
Entretien avec Robert Delpire
 

Le Clézio reçoit le Nobel

Par
Georges Lemoine
Georges Lemoine nous rapporte deux anecdotes

J'ai demandé un jour à Jean-Louis Jacques, qui était comme on sait, directeur commercial des éditions Gallimard, s'il pouvait me faire rencontrer Le Clézio. "Rien de plus facile" me dit-il ! Cette rencontre eut lieu dans le bureau de Jean-Louis, qui s'éclipsa courtoisement. Ceci se passait au début des années 80. Pierre Marchand m'avait déjà confié l'illustration de Lullaby pour Folio Junior (ce qui fut pour moi un honneur et une belle chance). J'avais lu "Le procès verbal" dès sa parution. Très intimidé, à court de pensées, je dis simplement à J.M.G. Le Clézio que la lecture de ses romans avait changé quelque chose dans ma pratique du dessin ; celui-ci devenant plus incisif, plus précis, plus minimaliste…
les petites choses représentées, plumes, pierres, sables... prenant sous mes doigts tout leur sens, trouvant véritablement leur place dans l'univers ; cette sensation au fil de mes lectures ne fit que s'amplifier et m'amena à réaliser de grands dessins, qui n'étaient pas programmés en vue d'une quelconque édition, mais restaient en résonance continuelle avec cette littérature de référence.

En 1988, J.M.G. Le Clézio m'écrivit ceci :
... Quelle belle histoire que celle de vos dessins, qui parle d'herbes et d'arbres, de pierres et de sable, de fumées, de nuages, de reflets dans les yeux des jeunes filles et des rides au coin des yeux des vieux sages.
Croyez à toute ma fidèle et admirative proximité.



©


Autre souvenir leclézien :
On connait ma méticulosité ! Je réalisai une maquette entièrement illustrée d'esquisses assez poussées, au format de l'album, avec les textes tapés à la machine (alors) à écrire.
JMG et moi, tremblant, rejoignîmes le café-annexe Gallimard que tu connais, à l'angle des rues de l'Université et de Beaune. Nous nous assîmes et commandâmes, lui un verre d'eau minérale et moi un quart Perrier, n'osant pas davantage. On me regardait, enfin, c'était peut-être lui, le futur Nobel, qu'on admirait, dans la beauté de ses cinquante ans. Je sortis ma précieuse maquette et la posai sur la table en poussant un peu les verres. JMG, très attentif et silencieux, parut intéressé. Ayant fini de la regarder il me dit :
"C'est très beau, et vous avez fini !" Mais non dis-je en rougissant, ce n'est que la maquette. J'eus l'impression qu'il ne comprenait pas bien !
L'interrogeant sur la nature des villages indiens Hopi, il me dit encore qu'il ressemblaient aux villages de Haute-Provence !!! Poussant plus loin mes investigations et lisant en particulier l'admirable livre "Le soleil Hopi", paru dans la Collection Terre humaine - j'avais acheté l'ouvrage à la Galerie "Urubamba", à Paris, Galerie spécialisée dans l'art et les littératures amérindiennes - je m' aperçus qu'il n'en était rien, que ces villages, édifiés sur les mesas, n'avaient nulle part au monde leurs semblables. J'en ai reproduit un dans mon album.

Crédit illustrations :
album PEUPLE DU CIEL J.M.G. Le Clézio, Éditions Gallimard, 1991, Ill. de Georges Lemoine
Balaabilou, nouvelle extraite de Mondo et autres histoires, Éditions Gallimard, 1978, Ill. de Georges Lemoine
new