Entretiens graphiques

Martin Jarrie
Patrick Couratin
Lisbeth Zwerger
Gérard Dubois
Yan Nascimbene
Thierry Dedieu
Henri Galeron
Claude Lapointe
Voir la liste complète

Vidéos

Les gravures aussi légères que des plumes de May Angeli
Lorenzo Mattotti : On n'est pas obligé de toujours raconter avec des mots
Joëlle Jolivet, aller à l'essentiel du trait
Blutch et Claude Lapointe
Etienne Delessert au Centre de l’Illustration de Moulins (03)
La rue & le Machino
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.

Les invités

Laurent Gapaillard
Bertrand Santini
Valéria Vanguelov
Dominique Falda
Germano Zullo
Monique Félix
Rachel Hausfater
Jacques Cassabois
Voir la liste complète

Les entretiens

Arnaud Tiercelin
Christophe Loupy
Etienne Delessert
Rébecca Dautremer
Louis Joos (2)
Louis Joos
Stasys Eidrigevičius
Gilles Bachelet
Emma Kennedy
Jean-Luc Marcastel
Voir la liste complète

Libres propos

L’histoire d’un infâme hippopotame
À pas de loups : l’éditeur qui ne passe pas inaperçu
« En littérature jeunesse, on peut parler de tout »
À l'occasion de la Foire du livre de Francfort
Fais-moi peur !
Thomas Scotto : « Continuer de rencontrer, beaucoup, de partager, pareil, trouver les mots, pour dire, longtemps… »
Edouard Manceau : « Quand je lis un livre qui a une âme, le monde s’arrête de tourner »
Quand les enfants attendent…
« À 16 ans, je suis tombé amoureux de Sophie Scholl »
Carl Norac et Emmanuelle Eeckhout : Le Noir quart d’heure
Voir la liste complète

A voir aussi :

Hervé Tullet : le livre, objet idéal
L'identité féminine et littérature en couleur
Bologna Fiera 2009
Entretien avec Sophie Giraud - Hélium éditions
Instantané d'Amérique
Entretien avec Camille Baladi
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.
Copains
Les albums d'activités et les albums à colorier
Souvenirs de guerre
Jurg Schubiger
Prix Hans Christian Andersen 2008
Influence et interaction dans l'illustration européenne
Les Pieds Nickelés ont 100 ans
Entretien avec Natali Fortier
En avant la musique !
Les deux petits princes
La collection l’Abécédaire aux éditions de L’Edune
De la jeunesse chez Gallimard
Titeuf à Genève
Entretien avec Robert Delpire
 

En avant la musique !

Par
Massin
Que serait la vie sans la musique ?

« Sans la musique, la vie serait une erreur », répond un philosophe allemand.

La musique, en effet, nous accompagne toute notre vie, car il n’est pas que celle produite par des instruments, il y a celle de la nature, le chant des oiseaux, le bruit de l’eau, celui du vent ou des feuilles dans les arbres, car les bruits sont aussi de la musique, et l’on a d’ailleurs pu composer une « symphonie de bruits ».
Mais autrefois aussi, de nombreux musiciens ont composé des airs qui illustrent les bruits de la nature. C’est Beethoven avec sa Symphonie pastorale ou Vivaldi avec ses Quatre saisons ; Respighi, avec ses Pins de Rome qui bruissent dans le vent ; un Anglais, Purcell, qui dans un opéra fait chanter un vieillard transi de froid, et la musique tremble avec lui. C’est Debussy, qui égrène parfois ses notes comme des gouttes d’eau, ce qu’avait déjà fait Schubert avec sa Truite; un autre qui imite le tonnerre, et un autre encore, le bruit de l’horloge ; un Espagnol qui compose une Danse du feu; Prokofiev qui, dans Pierre et le loup, conte une histoire dans laquelle les animaux sont représentés par des airs de musique (comme avait fait en France Rameau avec La Poule, et d’autres avec le chant du coucou); ainsi, le grand-père, c’est le basson ; l’oiseau, la flûte ; le canard, le hautbois ; le chat, la clarinette ; le loup, le cor ; les chasseurs, les timbales et la grosse caisse ; Pierre enfin, c’est le quatuor à cordes. Un autre compositeur russe a imité le Vol du bourdon, et Rossini écrit un Duo des deux chattes sur un seul mot, miaou. Nombre de musiciens, autrefois, ont « raconté » avec des notes de musique les bruits d’une bataille, avec des coups de feu et des détonations, et, plus près de nous, un compositeur suisse a décrit, d’un bout à l’autre d’un poème symphonique, Pacific 231, les bruits d’une locomotive, qui démarre, prend de la vitesse puis ralentit, avant son arrivée en gare. Des orgues anciennes ont imité le son d’autres instruments, comme la clarinette, ou la voix humaine, notamment celle de « petites vieilles ».
« Donnez-moi une note couleur lilas », demandait un compositeur français à son élève pianiste. Car, en France aussi, un poète, Arthur Rimbaud, écrira un sonnet, Voyelles, où chacune d’elles, a, e, i, o, u, correspond à une couleur. C’est d’ailleurs une histoire assez semblable que conte Le Piano des couleurs, où l’on voit un jeune garçon composer d’éblouissants tableaux en se servant des touches de son piano comme fait un peintre d’une palette.
Et maintenant, En avant la musique !, comme disent les Chats Pelés.



BLACK CAT BONE
Biographie du fameux bluesman Robert Johnson. On le suit dans les champs de coton et sur les petites routes de terre battue du Mississipi, puis dans le sud des Etats-Unis. Il eut une vie brève et presque mystérieuse. On ne connaît de lui que deux mauvaises photos et il n'a laissé que quelques enregistrements. Mais il fut un grand guitariste, et un chanteur qui fut à la source du rock 'n' roll. Dessins de Gary Kelley, sur des poèmes de J.Patrick Lewis. (Creative Editions)


LA LEÇON DE TUBA
Un jeune garçon se rend chez son professeur de tuba, et il traverse une forêt où les animaux, du lapin au grand ours, veulent tous jouer de la musique avec lui. Dessins de Monique Félix, sur une idée de T.C. Bartlett (Milan)


DARK FIDDLER
Vie et légende de Nicolo Paganini.
La vie de Paganini a ressemblé à celle d'un fantôme, et on racontait que le Diable guidait son archet. Mais son talent de violoniste était spectaculaire, et sa présence en concert faisait frémir le public. Il fut un musicien qui défia toute explication rationnelle au XIXe siècle. Dessins de Gary Kelley, sur un texte de Aaron Frisch. (Creative Editions)


THE CAT WHO INVENTED BEBOP
Certains chats sont timides, et dociles. Mais les Cool Cats pensent que les règles n'existent que pour être cassées. On chat dénommé Haricot vient du Delta du Mississipi. Il y apprend à jouer du saxophone. Puis il se rend à New York, et c'est là qu'il invente le Bebop, en jouant plusieurs mélodies à la fois. On pense bien sûr à Charlie Bird Parker. Texte et dessins de Marshall Arisman. (Creative Editions)


VIVE LA MUSIQUE !
Les Chats Pelés forment un groupe bien connu. Ici ils racontent l'histoire de Pippo: un vilain géant veut lui voler ses instruments, afin d'imposer sur terre le Silence Absolu. Phil et Pippo se sauvent en se cachant dans un livre, mais le géant les poursuit. De page en page on découvre ainsi l'histoire des instruments de musique. Puis enfin la musique éclate en toute liberté. Texte et dessins des Chats Pelés.(Seuil)

Massin est un graphiste d'édition connu dans le monde entier. On lui doit aussi plusieurs ouvrages, dont récemment le Lexique du parler populaire d'antan (Plon 2008). Il est l'auteur du Piano des Couleurs, illustré par sa fille Laure, qui ouvre cet article. 
C'est l'histoire d'un petit garçon qui invente la machine à voir les sons en couleurs, comme dans le poème de Rimbaud, Voyelles. (Gallimard Jeunesse).
new