Entretiens graphiques

Martin Jarrie
Patrick Couratin
Lisbeth Zwerger
Gérard Dubois
Yan Nascimbene
Thierry Dedieu
Henri Galeron
Claude Lapointe
Voir la liste complète

Vidéos

Les gravures aussi légères que des plumes de May Angeli
Lorenzo Mattotti : On n'est pas obligé de toujours raconter avec des mots
Joëlle Jolivet, aller à l'essentiel du trait
Blutch et Claude Lapointe
Etienne Delessert au Centre de l’Illustration de Moulins (03)
La rue & le Machino
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.

Les invités

Laurent Gapaillard
Bertrand Santini
Valéria Vanguelov
Dominique Falda
Germano Zullo
Monique Félix
Rachel Hausfater
Jacques Cassabois
Voir la liste complète

Les entretiens

Arnaud Tiercelin
Christophe Loupy
Etienne Delessert
Rébecca Dautremer
Louis Joos (2)
Louis Joos
Stasys Eidrigevičius
Gilles Bachelet
Emma Kennedy
Jean-Luc Marcastel
Voir la liste complète

Libres propos

L’histoire d’un infâme hippopotame
À pas de loups : l’éditeur qui ne passe pas inaperçu
« En littérature jeunesse, on peut parler de tout »
À l'occasion de la Foire du livre de Francfort
Fais-moi peur !
Thomas Scotto : « Continuer de rencontrer, beaucoup, de partager, pareil, trouver les mots, pour dire, longtemps… »
Edouard Manceau : « Quand je lis un livre qui a une âme, le monde s’arrête de tourner »
Quand les enfants attendent…
« À 16 ans, je suis tombé amoureux de Sophie Scholl »
Carl Norac et Emmanuelle Eeckhout : Le Noir quart d’heure
Voir la liste complète

A voir aussi :

Hervé Tullet : le livre, objet idéal
L'identité féminine et littérature en couleur
Bologna Fiera 2009
Entretien avec Sophie Giraud - Hélium éditions
Instantané d'Amérique
Entretien avec Camille Baladi
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.
Copains
Les albums d'activités et les albums à colorier
Souvenirs de guerre
Jurg Schubiger
Prix Hans Christian Andersen 2008
Influence et interaction dans l'illustration européenne
Les Pieds Nickelés ont 100 ans
Entretien avec Natali Fortier
En avant la musique !
Les deux petits princes
La collection l’Abécédaire aux éditions de L’Edune
De la jeunesse chez Gallimard
Titeuf à Genève
Entretien avec Robert Delpire
 

Babar, Harry Potter (On ne prête qu'aux riches) & Cie…

Par
Patrick Couratin
Riche, en effet, cette exposition. Trop riche peut-être.
Des images, beaucoup d’images, de belles images.
Je me suis promené dans cette exposition d’un pas de sénateur, allant d’une vitrine à l’autre, laissant mon regard se poser au hasard, comme un enfant devant les vitrines de Noël.
Pourtant, quelque chose m’a empêché de sourire.
Là, dans un coin, un peu tristes, quatre livres ouverts : Les Trois Brigands, Max et les Maximonstres, Sans fin la fête et Les Larmes de Crocodiles. Quatre livres qui ont fait ce que je suis aujourd’hui quand étudiant dans une école d’art à la fin des années soixante je les ai découvert. Quatre auteurs, Ungerer, Sendak, Delessert et André François. Quatre auteurs publiés par trois éditeurs : Robert Delpire, L’école des Loisirs et Harlin Quist. Trois éditeurs qui m’ont fait découvrir qu’un livre était plus qu’un texte et des images, que c’était aussi une rigueur graphique et une fabrication irréprochable. Trois éditeurs qui ont fait exploser l’édition du livre jeunesse. Et là, derrière cette vitrine, ces quatre livres enfermés qui en disent plus que quatre mille.
Patrick Couratin a été illustrateur, puis affichiste prolifique et éditeur. Il a contribué aux Editions Harlin Quist, comme artiste puis comme éditeur. Il fut le directeur artistique de Okapi durant de nombreuses années. Il a aussi coédité des albums avec le Seuil, puis avec les Editions du Panama.
Crédit illustrations :
Max et les Maximonstres de Maurice Sendak
new