Les ouvrages de recherche


Dans l’atelier de l’écriture : on n’apprend pas à nager par correspondance

Résumé :

Jean Noël Blanc est un grand novelliste, auteur pour la jeunesse et pour adultes. Passionné par la technique d’écriture, et notamment par les contraintes d’écriture, Tailles douces paru chez nous en est un exemple. Il sillonne la France à la rencontre de lycéens, de collégiens et de professionnels de la lecture et de l’écriture. Avec ces publics différents, il parle toujours du travail d’élaboration d’un texte.

Après une quarantaine d’ouvrages, il a eu envie de faire le point sur ce que c’est qu’écrire. Bienvenue dans son atelier : comment débuter un texte ; comment tenir un dialogue qui sonne juste ; pourquoi conduire la chasse aux adjectifs qualificatifs ; pourquoi faut-il plus de transpiration que d’inspiration ; comment décrire une scène en économisant les moyens ; pourquoi il faut être plutôt bête pour se lancer dans l’écriture (les critiques savent, les auteurs essaient). L’exposé est assez méthodique : chaque idée a son chapitre (le «vertige de la page blanche» ; la bagarre contre les fioritures ; oser être soi ; couper, couper et couper encore ; rythme et ponctuation ; etc.), et chacun est assorti des quelques «verres de jus d’orange» : quelques exercices malins et vitaminés, en rapport évidemment avec le chapitre, pour ceux qui ont envie de tâter de l’écriture.

Très vivant, avec beaucoup de cas concrets, des exemples (y compris personnels) et une bonne dose d’humour dans le ton. Invitation à mettre les pieds dans l’atelier d’un écrivain, et dont le but est de donner envie à d’autres d’écrire.



Lire un extrait

BLANC, Jean-Noël. Dans l’atelier de l’écriture : on n’apprend pas à nager par correspondance. Paris : Thierry Magnier, 2017. 206 p. (Collection Essais)
ISBN 9782364749924
Edition : Thierry Magnier
Thèmes : Atelier d'écriture - Ecriture
new