Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

La paix

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 8 ans
45 pages
: 9791035204174
3.90
euros

L'avis de Ricochet

La paix, avoir la paix, faire la paix, gagner la paix… Étranges ces expressions appliquées à la cour de récréation d’une école primaire et pourtant Françoise de Guibert exprime simplement la cruauté de ces lieux dits de socialisation où se jouent le pouvoir entre enfants, les jeux d’amour et de haine…

Dans la cour de récréation, la narratrice est rejetée par le groupe d'amies auquel elle appartenait jusqu’alors. D’un regard assassin, Lisabelle la renvoie au néant et Fanny n’y comprend rien. Elle va tout faire pour être réintégrée à la « bande » des licornes. Elles prêtent à sourire, Lisabelle, cheffe de bande, Sigrid et Alysée et, pourtant, elles font la pluie et le beau temps sans rendre compte de leurs décisions dures et arbitraires.

Avec beaucoup de naturel et de vraisemblance, l’auteure détaille les mini-événements qui peuplent la vie des enfants : acheter un tee-shirt à sequins pour séduire les filles et jouer sa popularité sur cela ; être acceptée à table et faire l’objet de moqueries et de « messes basses ». Toutes ces micro-brimades blessent Fanny. Le lecteur compatit et entre dans la progression du récit : être aimée ou pas, accepter de relever les défis tout en sachant qu’après ceux-ci d’autres suivront. On suit son itinéraire douloureux avec empathie. Le récit montre les dilemmes qui la secouent : accepter un défi au-delà du raisonnable ; renoncer à être l’amie de celles dont elle veut être aimée ; savoir dire « non ». Lorsqu’elle prend le parti de s’opposer à leur tyrannie, c’est le soulagement et on comprend que l’héroïne a passé un cap.

Bref et percutant, ce roman à la première personne démonte en quelques épisodes bien construits le mécanisme des violences que vivent les enfants enfermés dans des rôles, « cheffe » ou « souffre-douleur». Avec optimisme, l’auteure et la narratrice tracent aussi le chemin pour sortir de cet enfermement. Lorsque, avec Louise, Margaux et Timéo, Fanny s’investit dans un jeu de détective, on est d’accord pour dire que l’amitié, primordiale à cet âge, ne peut exister sans égalité et respect. Avec ses personnages attachants, La paix est un texte fort, susceptible de nourrir des échanges et des débats sur la vie à l’école et les relations entre pairs. Un roman éclairant et très vivant.

Présentation par l'éditeur

Pour que Lisabelle et son groupe soient ses amies, Fanny est prête à tout… 

Une Petite Poche qui parle sans détour de la manipulation au sein de groupes d’ami.e.s, une forme de violence bien réelle et pourtant trop souvent passée sous silence. 

Lire un extrait

Du même auteur

Dis, où tu habites ?

Documentaire
à partir de 4 ans
Avis de lecture

Gus le chevalier minus et le dragon du grimoire

Album
à partir de 3 ans
Avis de lecture