Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Les dimanches de Romulus

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 5 ans
: 9782367730837
12.00
euros

L'avis de Ricochet

L’amitié entre un petit garçon et un chat, ça peut être très fort. Effectivement, le narrateur nous raconte ses nuits et ses jours entiers avec Romulus, son gros matou. Seul le dimanche est un moment de séparation. Le garçonnet s’occupe, joue, dessine. Quant à Romulus… Il mène une activité de justicier urbain, d’aventurier des jardinets, d’artiste et d’inventeur (de la machine à caresser les poils du dos, par exemple). Bref, c’est la vie en couleurs, ce que montrent bien les illustrations passant du noir-blanc-gris au crayon de couleur pétillant. Le garçon, visiblement enfant unique, pourrait être un peu jaloux de la popularité de son chat. Mais il n’en est rien, comme le suggère la dernière page de retrouvailles dominicales : les feuilles de dessin du petit humain sont couvertes… des précédentes pages de l’album. Toutes les belles aventures de Romulus sont donc sorties de l’imagination de son maître !

A-do-ra-ble. L’adjectif est souvent galvaudé, mais il correspond pourtant bien à l’effet ressenti devant cet album. Et cela concerne le texte comme les surprenantes illustrations. Le narrateur parle de son chat avec amour mais sans mièvrerie, raconte leur quotidien à deux avec un naturel désarmant. Sans les images, point de merveilleux ni de second degré, et elles sont donc essentielles. Romulus, patachon gris, devient le dimanche orange fluo aux yeux bleus : il crève la page de son énergie, et on oublie ses joues de hamster pour ne plus voir que sa queue en panache. Sur la thématique commune de l’amitié enfant-animal, l’ouvrage a su se faire inventif et sincère. J’ai beaucoup aimé.

Présentation par l'éditeur


Romulus c’est mon chat. On passe tout notre temps ensemble, tous les jours sauf le dimanche. Ce jour-là, moi, je m’ennuie… Mais pas lui...


Feuilleter un extrait