Aller au contenu principal

Passe à Beau !

Sélection des rédacteurs
Médium
Roman
à partir de 12 ans
: 9782211228312
14.50
euros

L'avis de Ricochet

« […] cette histoire d'amitié sportive basée sur une anecdote authentique est aussi un essai sur le rugby. » Ce petit mot d'introduction traduit bien la nature du roman, écrit à quatre mains (Rémi Chaurand et Yvan Pommaux) et abondamment illustré à deux (celles d'Yvan Pommaux, dont vous reconnaîtrez bien sûr le style).

L'histoire est racontée par Martin Bonfils, jeune habitant de Montmartigues, un village qui fonctionne tout entier autour de 1/ son usine pharmaceutique 2/ son club de rugby. Arrive dans la classe de Martin Antonin Beau. Son père, récent directeur adjoint de l'usine, va obliger Antonin à jouer dans l'équipe des cadets. Martin est donc désigné pour initier le nouveau qui ne connaît rien au ballon ovale. Or, Antonin va se révéler très doué. Les deux garçons finissent par devenir amis, des amis curieux qui vont découvrir des secrets sportifs pas jolis, enfouis dans le passé de la petite ville…

L'ignorance de la famille Beau est prétexte à des explications fines sur le rugby, heureusement toujours intégrées dans le récit et illustrées afin que le livre ne ressemble à un pur documentaire. Les matchs sont aussi l'occasion de suivre de belles actions, et les entraînements montrent la face arrière du sport. Mais il ne s'agit pas que de cela. Martin est aussi un adolescent, amoureux de la jolie Fabiola, jaloux du succès d'Antonin qu'il seconde dans l'ombre, copain avec le chien Ribouldingue, affectueux envers son grand-père ancien journaliste sportif, etc. Le ver dans la pomme que les deux garçons vont faire remonter du passé donne un petit ton d'enquête policière, et un suspense qu'on suit avec une vraie attention. Les indices se déploient en fait du début à la fin, mais le lecteur ne s'en rend compte qu'au milieu du livre, ce qui ravive son intérêt. Amateur ou pas de rugby, il est donc impossible de ne pas se prendre à l'intrigue. Et la forfaiture cachée si longtemps par les adultes va être le moyen de défendre à nouveau les valeurs saines du sport… sans tomber dans l'angélisme. Un très agréable moment de lecture pour tous.

« Conclusion : ce sport exige une certaine attitude, faite de droiture, d'obéissance totale aux décisions de l'arbitre, d'un esprit d'équipe qui laisse s'exprimer le talent individuel, de respect de l'adversaire, d'abnégation dans un combat total mais loyal, le tout assaisonné d'un humour ravageur, qui doit sans cesse rappeler qu'il ne s'agit que d'un jeu. Un brin d'élégance ne nuit pas. » (p. 78)

Présentation par l'éditeur


Dans la ville de Montmartigues, on parle, on rêve rugby et surtout on y joue ! À 14 ans, Martin Bonfils porte le n°13 dans l'équipe des cadets, tout comme son père et son grand-père avant lui. Entre les copains, la jolie Fabiola, et les matchs, Martin ne changerait d'existence pour rien au monde. Mais voilà que dans sa classe de troisième, arrive un nouveau, un Parisien, Antonin Beau. Non