Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Le jour où j'ai grandi

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 8 ans
: 9782490253456
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Le dernier jour de l’an, Louve se réveille sous l’impulsion d’un changement. Elle observe « les deux cœurs opposés » en elle : celui qui lui intime de foncer, d’oser et celui qui la rassure dans son cocon d’immobilité. Longtemps, elle aurait préféré que l’on lui dise quoi faire, que décider, mais ce matin-là, Louve connaît son chemin. Elle est enfin sereine, en paix avec son goût de la solitude, du silence ; elle se reconnaît et s’accepte. Louve marche seule dans sa forêt, celle dont elle connaît les recoins par cœur. La jeune fille ressent le besoin de dire au revoir à celle qu’elle a été alors elle compose trois lettres avec soin, l’une à son père décédé, l’une à sa mère et la dernière à sa sœur. Trois lettres emplies d’authenticité dans lesquelles elle dépose le poids du passé et décrit son amour pour chacun. Elle enlace l’arbre qui l’a vue grandir puis retourne chez elle : un jour nouveau commence.

L’écriture délicate de Madeline Roth fait naître une héroïne émouvante par sa haute sensibilité et son attention délicate au monde. Entourée d’une nature bienveillante qui lui offre le terreau fertile à l’éclosion de sa maturité, Louve prend sa vie en main et s’assume : un modèle féminin fort et fragile, inspirant. Les phrases courtes se suivent, détaillant les mouvements de la forêt (un vol d’oiseau, le bruit de la rivière). La jeune fille observe l’extérieur puis dirige son attention vers l'intérieur, créant un va-et-vient entre deux mondes qui battent à l’unisson. Cette symbiose se retrouve dans le choix des couleurs : Louve à la chevelure rousse et son environnement naturel sont représentés dans les mêmes tons chauds. Le pinceau inspiré de l’illustratrice joue avec le bleu pétrole, la rouille, l’orange et le vert pour nous offrir des pages d’une beauté poignante, sur lesquelles on découvre une forêt nourricière accompagnant le cheminement de la jeune fille. Un sublimissime album qui touche à des thèmes essentiels comme la fin de l’enfance, l’identité et le pouvoir transcendant de l’écriture, finement tissés dans une histoire forte et douce à la fois, qui donne envie de grandir.  

Présentation par l'éditeur

Louve se réveille un matin avec le sentiment que, ça y est, il est temps pour elle de grandir. Elle se rend seule dans la forêt et, là, entourée de cette nature qu'elle connaît par cœur, elle réfléchit. Qui est-elle vraiment, qui souhaite-t-elle devenir ? Le fil de ses pensées se déroule, elle songe à sa famille et à son père qui n'est plus là, à tout ce qu'elle voudrait leur dire. Au pied de son arbre favori, elle écrit trois lettres dans lesquelles elle laisse tout ce qui pourrait l'empêcher d'avancer...

Du même auteur

Mon père des montagnes

Roman
à partir de 13 ans
Avis de lecture
Prix littéraire

Tant que mon coeur bat

Roman
à partir de 16 ans
Avis de lecture