Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Celeste : l'enfant du placard

Sélection des rédacteurs
Bande dessinée
à partir de 13 ans
53 pages
: 9782889012213
28.00
francs suisses

L'avis de Ricochet

Celeste habite dans la ville de Neuchâtel. Mais la vieille dame n’a pas toujours vécu en Suisse. Alors que sa jeune voisine Léane doit réaliser une interview pour ses études, Celeste accepte de lui parler des circonstances très particulières de son arrivée dans le pays, cachée aux yeux de tous. Il faut savoir que dans les années 1960-70, en Suisse, le regroupement familial était interdit aux saisonniers. Chaque année, le papa de Céleste, immigré italien travaillant sur les chantiers, revenait donc pour trois mois auprès de sa femme et de sa fille dans les Pouilles. Le jour où la maman décède, se pose alors la question de ce que va devenir la petite Celeste…

Cette bande dessinée est à la fois touchante et instructive, sans avoir la lourdeur de propos trop didactiques. Elle nous permet de découvrir les difficultés liées à la séparation contrainte des familles immigrées. À cette période, la Suisse voulait bien de la main d’œuvre étrangère mais ne souhaitait surtout pas assumer le coût social de l’intégration et prendre le risque de « perdre » l’identité et la culture suisses au contact des étrangers.

L’histoire mêle intelligemment deux temps de narration, celui de la rencontre entre Celeste et Léane et de leurs entretiens et celui de l’enfance de Celeste. Son récit est touchant car la femme âgée qu’elle est devenue parle encore des émotions ressenties dans sa vie, que ce soit lors de son enfermement (Celeste devait se faire la plus discrète possible afin que les autorités ne remarquent pas sa présence), de son entrée à l’école ou de la rencontre avec celui qui deviendra son mari.

À première vue, les dessins de Cecilia Bozzoli pourraient sembler monochromes. Mais, en y regardant de plus près, on distingue deux nuances : le noir et blanc ancre le récit en décembre 2020 et le sépia nous plonge dans le passé de Celeste. Ce va-et-vient se fait naturellement et rend la lecture plaisante.

Une belle découverte !

Présentation par l'éditeur

Combien d’expériences, vécus, privations, rêves et espérances se cachent derrière le mot immigration ?
C’est grâce à un devoir de vacances pour les cours de langue et culture italienne qu’elle fréquente, que Léane, adolescente d’origine italienne mais née et ayant grandi à Neuchâtel, rencontre sa voisine Celeste. En passant la frontière à dix ans avec son père saisonnier, cachée dans le coffre d